Caractéristiques de « Habitat Zéro Carbone »

I – Forêts et bois, stockeurs de CO2

Le bois permet de lutter efficacement contre le changement climatique et constitue un acteur majeur des enjeux environnementaux de demain.

1 m³ de bois exploité = 1 tonne de CO2 stocké

Utiliser le bois comme matériau de construction permet d’emprisonner durablement le CO2 qu’il stocke, en interrompant son cycle de destruction naturelle qui le libérerait de nouveau dans l’atmosphère. On utilise ainsi, la construction comme véritable puits de carbone.

Durant sa croissance, l’arbre fixe et emprisonne le gaz carbonique (CO2). Après récolte de l’arbre, à l’état de matériau, le bois prolonge le stockage du CO2 et évite le rejet de ce dernier lors de la décomposition de l’arbre en fin de vie.

Seul matériau de construction 100% renouvelable, lorsqu’il est issu de forêts gérées durablement, le bois peut être exploité sans épuiser les ressources naturelles.

La filière forêt-bois est aujourd’hui le principal puits de carbone français.

Renouvelable, le bois est aussi recyclable dans l’industrie du panneau, du papier, ou, se substituant alors directement aux énergies fossiles, en combustible.

Forêt et bois luttent contre le réchauffement climatique.

II – Habitat Zéro Carbone est en bois car seule la construction bois stocke durablement le carbone.

Habitat Zéro Carbone compense ainsi le peu d’énergie grise nécessaire à sa réalisation.

Habitat Zéro Carbone utilise des bois écocertifiés, si possible locaux afin de réduire l’impact lié à leur transport. Habitat Zéro Carbone a été construit par l’entreprise Charpente Cénomane, premier charpentier français à avoir dressé son bilan carbone et certifié PEFC.

Habitat Zéro Carbone est économe en énergie. Il est conforme au label BBC- Effinergie et à la réglementation thermique 2012 : consommation maximale d’énergie primaire pour les constructions résidentielles neuves fixées à 50 kWhép/m²/an.

Habitat Zéro Carbone compense les émissions de CO2 liées au transport et au grutage des modules en soutenant les opérations de reboisement engagées par ForestAvenir en Provence-Alpes-Côte d’Azur. La contribution volontaire versée représente la participation au coût d’une nouvelle plantation multifonctionnelle et de sa gestion durable.

Développée par l’ADEME, la méthode du bilan carbone permet de comptabiliser les émissions directes ou indirectes de gaz à effet de serre d’une activité ou d’un site afin de faciliter la mise en place d’actions prioritaires de réduction de ces émissions.

Habitat Zéro Carbone affiche, pour chaque module, un résultat inférieur à 0, avec  -526kg éq C***.

Ce résultat est le fruit d’une réflexion en amont, sur tous les postes émetteurs en phase construction…

  • la préfabrication en atelier réduit la durée du chantier,
  • l’utilisation de bois local et de filières courtes supprime la part de fret maritime et diminue le fret routier,
  • le choix des matériaux diminue l’impact de la construction sur l’environnement,
  • l’optimisation des transports en phase chantier réduit le nombre de trajets quotidiens du personnel,
  • la gestion des déchets en entreprise rend le chantier plus propre.

… et de la présence de solutions techniques et d’équipements qui participent à la réduction du bilan carbone.

  • isolation avec de la ouate de cellulose
  • menuiseries bois performantes
  • poêle à granulés par conséquent suffisant pour couvrir les faibles besoins en chauffage
  • VMC fonctionnant avec un détecteur de présence et assurant un renouvellement d’air
  • bonne étanchéité à l’air de l’enveloppe et déperditions de chaleur au maximum réduites.
 
partenaires-habitat-zero-carbone-FBF-FBR France Bois Forêt France Bois Régions Ademe Editions des Halles Charpente Cénomane
logo-habitat-zero-carbone-filigrane
  • Contactez-nous

    Votre nom (requis)

    Votre Email (requis)

    Votre Message